images_up/Handisports

Cédric Fèvre (Tir sportif) : L'interview (par Coeur Handisport)

publié le 12/11/2013 par F@b dans la catégorie Handisports

Nous avons eu le plaisir de pouvoir interviewer Cédric Fèvre (@duplombalor), notre champion paralympique de Londres 2012 et qui était aux championnats d'Europe au mois d'octobre (voir l'album correspondant).


Peux-tu nous faire une petite présentation ? 

 

Je m'appelle Cédric Fèvre, j'ai 30 ans, je pratique le tir sportif depuis l'âge de 11 ans. J'ai été licencié au sein du Handphyclub Dijon de 1994 à 2008 et depuis 5 ans à la Société de Tir et d'Education Physique de Châlon/Saône. (STEP CHALON SUR SAONE ). Je suis carabinier, je tire 4 épreuves : le couché 10 mètres et le 50 mètres qui sont mes deux disciplines fortes. Je tire aussi le debout 10 mètres et le 3 positions à 50 mètres. Je suis membre de l'Equipe de France depuis 2003.

 

@Mariongreeneyes > Comment t’es venue cette passion pour le tir ? Pourquoi cette discipline ?


Je suis venu au tir complètement par hasard. Le Handphyclub Dijon proposait deux disciplines : natation et tir sportif. J'ai commencé la natation à l'âge de 8 ans avant de me lancer dans le tir.

 

@ValouBelle > Quelles sont les adaptations par rapport à ton handicap pour exercer le tir ?

 

La plupart des tireurs pratiquent la discipline assis dans un fauteuil roulant, compte tenu de ma classification médicale, je n'ai pas le droit d'avoir un appui dorsal, je tire donc dans un fauteuil roulant sans dossier. Ensuite on adapte du matériel en fonction des positions.

 

@VickR__ > Quelles sont les qualités requises pour être performant au tir ?

 

Je pense que c'est une discipline qui colle parfaitement à mon caractère calme et introverti. La concentration, la maîtrise de soi sont des qualités essentielles. Ensuite il y a l'aspect technique, il faut être précis dans ses gestes qui sont très répétitifs. Je travaille aussi le physique au niveau cardio-vasculaire pour avoir un meilleur contrôle de ma respiration et ne pas trop monter mes pulsations cardiaques.

 

Peux-tu nous expliquer les différentes positions au tir ?

 

Pour le tir debout, il n'y a pas d'adaptation particulière. Par contre pour le tir couché, j'installe une tablette sur le fauteuil pour me permettre d'avoir un appui des deux coudes. Pour le tir genou, un seul coude doit reposer sur un support.

 

Quelle est la position la plus complexe pour toi ? Pourquoi ?

 

La plus complexe pour moi c'est le tir debout car comme je l'ai dit je n'ai pas d'appui dorsal.

 

@kevin_bardon > Comment gère t-on le stresse et la pression sur un événement tel qu'un championnat d'Europe?

 

J'ai bien mieux géré les Jeux Paralympiques que les derniers championnats d'Europe ! Aux Jeux quasiment personne ne me connaissait, j'ai créé la surprise en quelque sorte même si je savais que mes performances de la saison dernière pouvaient me permettre d'atteindre cette médaille. Pour les derniers championnats d'Europe, c'était totalement différent. Je voulais confirmer mon titre paralympique et je me suis mis la pression tout seul.

 

@ValouBelle > Que penses tu de la pauvre médiatisation du handisport ?

 

Il y avait vraiment l'occasion à Londres de mettre en valeur le handisport, quand on voit l'engouement du public anglais et l'investissement des médias, je ne comprends pas pourquoi un pays comme la France n'a pas assez suivi même si cela a progressé c'est incontestable. J'espère que cela continuera dans ce sens. Pour ma part, les médias locaux ont été présents. Je pratique une discipline qui est aussi peu médiatisée dans le milieu valide alors le peu qu'on parle de nous c'est déjà beaucoup.

 

@ValouBelle > Qu’est ce que t’a apporté ton titre paralympique ?

 

Le titre paralympique m’a permis d’avoir un peu plus de notoriété que n’importe quel autre titre. Notoriété dont je me sers pour présenter une discipline méconnue, mais aussi pour mettre en lumière le handisport. J’ai été sollicité notamment dans des établissements scolaires qui sont de plus en plus concernés par le handicap. Cela me permet d’évoquer plus ouvertement ce sujet et, à travers le sport cela montre que malgré les difficultés on peut repousser nos limites et réaliser de grandes performances.

 

Nous l'imaginons, mais seras tu bien présent à Rio en 2016 pour défendre ton titre ?

 

Pour le moment nous sommes en 2013, je ne peux pas dire « j'y pense donc j'y suis ». Il y a encore du temps. Je vais tout faire pour être présent à Rio et défendre mon titre, mais je ne confirmerai pas ma présence avant l'heure.

 

----------------------------

 

Encore Merci à Cédric pour sa participation ainsi que pour la précision de ses réponses, à l'image de sa discipline !!!

 

Interview (par @CoeurHandisport) avec la participation de twittos signalés par un @.(merci à eux)


Vous pouvez suivre Cédric : 

Ici http://www.cedric-fevre.fr/ ou ici https://www.facebook.com/cedric.fevre.chevalier

 

A lire :

En piste pour Saint-Quentin

Ce mardi 27 janvier, Vincent Jacquet (Directeur Technique National de la Fédération Française de Cyclisme) a annoncé la sélection de l'équipe de France de cyclisme sur piste pour les...

 
Lire +

PSG et ASM même combat: Tout dépendra du sort!

Les 2 équipes françaises, enfin évoluant dans le championnat de Ligue 1 sont donc qualifiées pour les 1/8 ème de finale de la préstigieuse Champion's League. A en écouter...

 
Lire +

Dossard 153

Cédric Ferré, traileur lausanno-thononais a disputé la nuit dernière son premier trail "longue distance" sur le traditionnel parcours de la "SaintéLyon". Quelque peu anxieux à...

 
Lire +
 
 
 
Laissez un commentaire


 
Avatar de F@b

A propos de F@b

Mordu de Sport, de statistiques sportives et de live streaming. Je suis project manager pour 1r2tchat.

 
 

Pendant ce temps...

Des vidéos de formation pour la FEPEM
3 versions pour un booktrailer
PAPIs, Real-world machine learning stories
Refonte du site Diaphonique.org
Etude de cas : Le Cri
Les Rencontres Innovations et Galien 2017